02 janvier 2008

Dans les yeux de la chatte


Trop de souffrance
dans les yeux de la chatte
un seul choix s'impose

C'est le dernier haiga sur les chats pour un petit bout de temps. Cette chatte s'appelait Diva, c'était une jolie himalayenne. Nous avons dû nous rendre à l'évidence que ses problèmes de reins l'amenaient irrémédiablement vers la mort. Nous avons donc fait abréger ses souffrances. Elle est morte avec dignité, après un dernier regard vers nous elle a fermé les yeux pour la dernière fois.

À cette époque j'étais en traitement pour un cancer et je racontais la fin de Diva à une amie qui m'accompagnait à l'hôpital alors que nous étions dans la salle de chimiothérapie. Ma voisine d'en face pleurait à chaude larme. Ce n'étais pas l'endroit idéal pour parler de la mort, même celle d'un chat. C'était un endroit plein de souffrance et nous savions qu'aucun de nous ne verraient abréger ses souffrances de cette façon. Nous devions tous être plus courageux et nous préparer quand même au pire.

Étrange maladie
la mort qui était devant
couche dans mon lit

2 commentaires:

Denis T. a dit...

beaucoup de délicatesse dans ce billet...

Anonyme a dit...

Ou en serait-on sans la délicatesse?

Line