15 janvier 2008

Les bouleaux enlacés

Rien ne dérange
les deux bouleaux enlacés
contemplant la baie

Il s'agit bien sure de Baie St-Paul. Il y a quelques années j'y ai séjourné plus d'un mois. Il avait plut tous les jours, heureusement jamais toute la journée. Je pensais pouvoir peindre beaucoup d'aquarelles mais j'ai du me résigner à ne faire que de rapides lavis et bien souvent je me faisait surprendre par une averse. J'ai donc vidé deux tubes d'outremer puis le bleu de Prusse. Le travail monochrome me permettait de saisir rapidement le décor et l'ambiance. Je me considère davantage valoriste que coloriste, c'est à dire que je saisis davantage les valeurs et que je m'y intéresse davantage qu'aux couleurs. J'admire le travail de mes amis coloristes et les différentes sensations qu'ils arrivent à nous transmettre. Je travail en design textile et doit souvent faire des recolorations. J'excelle dans les monochromes mais je me suis familiarisée avec de nouvelles palettes de couleurs. J'ai aussi fait une recherche sur la symbolique des couleurs autant en psychologie que dans différentes traditions dont celle des Tibétains. J'ai participé à deux expositions au Centre Shambala à Montréal. Vous allez voir ça dans les jours qui viennent.

4 commentaires:

Panthère rousse a dit...

Je les trouve tous beaux tes dessins, mais celui-là me plait encore plus. Et j'aime aussi tes haïkus, ça évoque parfois des images très fortes, comme si j'étais là, par exemple le grésil sur le chapeau.

Martin Côté a dit...

Bonjour Line Rouge! j'aime bien aussi cette image, les taches monochrome simple qui se marie très bien avec la ligne. Il y a un petit côté asiatique dans cette simplicité, la gestuelle.

linerouge a dit...

Merci Martin de me donner des commentaires. Je vais vers la simplicité et l'orient m'a toujours attirée.

Anonyme a dit...

Merci panthère rousse, tu es ma plus fidèle lectrice.

Line