26 mars 2011

La renommée


 Les trompettes résonnent
aussi fortes que sa voix
-Honneur à Tom Waits

Tom Waits a été reconnu le 14 mars dernier parmi les légendes au Temple de la Renommée du Rock and Roll.  Pour un homme qui refuse de grandir, le voici parmi les plus grands.  Je ne sais pas si cela le rends heureux, sûrement, mais je sais que je suis heureuse pour lui.  J'aime quand les marginaux sont honorés, surtout s'ils sont créatifs, car c'est cela qui est honoré, sa créativité,  Bien sur on apprécie sa voix unique, on la reconnaît tout de suite, pas d'imitation possible sans se blesser la gorge irrémédiablement.  Malgré le son rocailleux, je retrouve dans sa voix celle que je donne au lion du Magicien d'Oz.  Je suis persuadée qu'il chante pour se donner du courage, et pour nous en donner aussi.  En tout les cas, ça fonctionne pour moi.  J'avais plusieurs cassettes de Tom Waits, mais je n'ai toujours pas de CD.  Va falloir remédier à ça.  Si vous me chercher aujourd'hui je suis chez un marchand de musique.  C'est bien beau Youtube, mais rien ne vaut un disque qui tourne en boucle toute une journée pour se mettre au diapason d'une musique, se la rentrée dans la tête et dans les os.

4 commentaires:

Le blog du zen et des petits cailloux a dit...

Un grand monsieur à la voix très chaude et remplie de toutes les vies de hasard, de la rue, de l'excès, de cette passion entre la vie et la mort.

linerouge a dit...

Oui, la passion, je retourne de ce pas acheter un autre disque.

Venise a dit...

En tout cas, tu as su lui rendre honneur par ton haïku et ton aquarelle vibrante de sa présence.

linerouge a dit...

J'ai réécouté le film 12 singes et la musique de Tom Waits y a sa place.