17 février 2009

L'important c'est pas toujours la rose



La rose en tissus

musicale et scintillante

-oubliée dans le taxi

Mon amour est vraiment drôle. Il m'a offert pour la St-Valentin une rose musicale qui clignote sur l'air de Fur Elise. Nous avons rit et en rions encore. En bon rockeur qu'il est il m'a également offert un très bel album sur l'histoire du rock et de ses différents styles jusqu'à aujourd'hui. Il est plein de photos et le texte est bien écrit. Le titre exact est Rock 'N' roll attitudes, l'auteur est Alain Dister édité chez Marval en 1997. C'est parfais pour une rocknulle comme moi. Je suis plutôt musique du monde et si mon amoureux est suffisamment ouvert pour me suivre partout ou je vais écouter de la musique, je ne peux malheureusement en dire autant. Il faut dire que les concerts rock sont très dispendieux. Je n'ai cependant jamais manqué un seul de ses concerts à lui avec son groupe Les Nonchalants. Ils recommencent à mettre des concerts sur le calendrier. Le premier sera en avril aux Bains Mathieu, puis à Québec en mai.

Je ne sais pas exactement où nous avons égaré la rose. Ce peut être dans le taxi ou dans la voiture du chum de ma fille au retour du Café Sarayévo où nous avons soupé tous ensemble avec en prime ma soeur et son chum venus de Québec. Nous avons passé une belle soirée et c'est bien sur bien plus important d'être avec ceux qu'on aime que d'avoir une rose, n'en déplaise au Petit Prince. Je m'excuse auprès de la personne qui trouvera ma fleur, elle ne fonctionne déjà plus. A force de l'ouvrir pour l'écouter j'ai fini par lui arracher le sifflet. C'est la vie, les roses ne durent que ce que durent les roses, peu de chose en somme.

2 commentaires:

Crispi ou Djo a dit...

Beau texte. J'aime! Comme je pourrais dire sur FB.


Djo

Anonyme a dit...

Merci Djo
je sais que tu es une grande amoureuse.

line rouge