16 avril 2010

Les bottes de travail


Aller travailler
dans le petit matin gris
en botte colorés
Mon chum s'est décidé dimanche dernier et nous cherchons un appartement pour aménager ensemble. Un cinq et demi pour nous deux et ses 4 guitares, nos deux ordi, nos deux tables, nos deux lits, nos deux corps, nos petites habitudes et nos petits coeurs aussi. Je vais aller dans son cartier car il a une subvention pour son travail et elle est assujettie au cartier qu'il habite. De toute façon je vais changer de travail, là où je suis l'ambiance m'assomme. J'ai annoncé à mon propriétaire mardi dernier que j'allais quitter le logement que j'occupe, il était déçu et attristé. J'ai réalisé alors que j'avais de bons voisins. J'adore leurs enfants même s'ils pleurent la nuit et me réveille, j'aime les fêtes qu'ils font l'été dans le jardin. L'ambiance de fête me plaît toujours, ils montent m'offrir un verre quand ils voient que je suis là. Et ils disent qu'ils sont tristes de me perdre. C'est moi qui aurai du mal à trouver plus gentil. J'aimais garder leur poisson rouge durant leur vacances. J'aimais leurs offrir un pot de mes confitures ou de mon ketchup aux fruits pour voir leurs sourires gourmands. J'aimais planter des bulbes à l'automne pour les voir fleurir au printemps comme en ce moment. J'ai des mini tulipes bicolores et des mini jonquilles également. Les crocus sont toujours là et les jacinthes montrent leur nez. Je remet donc mes bottes pour aller travailler encore quelques mois puis je chercherais un nouveau travail dans mon nouveau cartier. J'aime trop aller travailler à pied et à vélo, je ne changerai pas ça pour un plus gros salaire. J'aimerais dire que je suis sereine mais les changements ne sont pas source de sérénité. Je suis plutôt alerte et parfois je sens remonter de vieilles angoisses. Je me soigne car je sais que cela va passer, tisane, bain chaud, sortir marcher un peu pour prendre de l'air. J'aimerais être plus active mais je dois faire confiance à mon chum pour trouver un logement car il est mieux placé que moi. Nous avons des rendez-vous pour visiter des appartements en fin de semaine et j'ai bien hâte d'être fixée sur au moins une chose: l'endroit où nous logerons. Finalement, je l'ai ma grande aventure, ce n'est pas le tour du monde en voilier, c'est le tour de la vie à deux en ville, mais cela me plaît davantage car je vais faire route avec l'homme que j'aime.

4 commentaires:

Panthère rousse a dit...

Bon départ vers ta nouvelle aventure, ton nouveau quartier et ton prochain travail!

Venise a dit...

Ah Line ... J'adore comment tu nous présentes ça. On a tous passé par là, on veut le changement, mais il réveille l'excitation et l'insécurité. De mettre des mots, ça fait du bien. On sait tellement ce que l'on perd, pendant que ce que l'on gagne est plus flou.

Mais quand je vois les paires de bottes collées une sur l'autre, je me dis que ça va bien aller.

Merci d'être toi.

helena a dit...

Quelle belle description de ton nouveau départ. L'image est si belle aussi!
Je te souhaite tout le bonheur du monde. Bisous.

Magia da Inês a dit...

Olá, amiga!
Conheci seu cantinho e amei!...
Lindo, criativo e moderno.
Você é muito talentosa!...
Amei...
Bom fim de semana!
Beijinhos.
Itabira - Brasil